Par arbitrer, je voulais dire que le client ne se rend généralement pas compte de la complexité de certaines taches qu’il souhaite faire faire. => le freelance doit conseiller le client dans le cas pour l’aider à orienter les choix. Ceci dit, vous avez raison, c’est le client qui doit avoir le dernier mot, du moment que c’est en connaissance de cause.

Web software development × personal development. https://adrienjoly.com/now 🚀

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store